[Test] Marvel vs. Capcom Infinite sur Xbox One

Marvel vs. Capcom Infinite est disponible depuis 2 semaines et j’ai pu voir que les avis étaient divisés. Ils étaient divisés entre ceux qui apprécient ce nouveau Marvel vs. Capcom parce qu’ils ont fait l’effort d’essayer le jeu avant d’émettre un avis, et ceux qui critiquent continuellement toutes les sorties vidéoludiques sur les réseaux sociaux sans avoir jouer à quoi que ce soit puisque, comme vous le savez, c’est devenu une habitude à chaque sortie d’un nouveau jeu… Et pourtant, le gameplay de Marvel vs. Capcom Infinite est selon moi le plus fun de la série. J’ai cette sensation, manette en main, que le jeu est moins « bordélique », moins « brouillon » que les opus précédents grâce à des équipes de deux personnages avec lesquels je prends plaisir à jouer car ici tous les personnages sont utiles et plaisants à maîtriser, les mécanismes du jeu donnent réellement envie de s’investir. D’ailleurs, un simple passage dans le mode défi m’a suffit à confirmer mes impressions puisque, peu importe le personnage que je sélectionnais, je parvenais à l’utiliser facilement et à comprendre les subtilités pour former ensuite des équipes efficaces. Alors forcément, c’est sûr, on se retrouve avec un casting qui a un air de déjà-vu mais en essayant à nouveau ces personnages dans Marvel vs. Capcom Infinite on n’a pas cette sensation que les 3/4 du casting ne sert à rien justement parce qu’ils ont été adaptés pour les changements du gameplay de cet épisode.

Mais cet épisode de Marvel vs . Capcom Infinite marque surtout l’arrivée de deux grosses nouveautés dont le mode scénario et les 6 pierres de l’infini (ndlr: Time, Space, Power, Reality, Soul, Mind) qu’il est possible d’utiliser en plein combat !!!  Ces fameuses pierres représentent 6 types de pouvoir différents qui peuvent être déclenches de deux manières différentes chacune : « l’infinity surge » via une pression sur la touche LB, et l’Infinity Storm via une pression sur la touche LB et RB lorsque la jauge est pleine. L’intérêt de ces pierres vient du fait qu’il sera possible de produire des effets qui peuvent, par exemple, prolonger vos combos, bloquer votre adversaire dans une zone délimiter,d’absorber la vie de votre adversaire et beaucoup d’autres. Fatalement, le jeu porte bien son nom puisque les combinaisons de personnages possibles combinés en plus aux effets des pierres de l’infini permettront aux joueurs les plus aguerris de créer un nombre de combos incalculables. Le mode scénario ? On y arrive les amis !!! Cette fois-ci, Capcom a décidé d’inclure un mode scénario dans Marvel vs . Capcom Infinite avec des scènes animées, des dialogues et une intrigue où vous affronterez Ultron Sigma qui n’est nul autre que la fusion entre Ultron et Sigma (ndlr : Megaman X).

Globalement, ça se regarde, il y a des passages qui sont vraiment sympas et d’autres beaucoup moins qui ont seulement pour but de faire apparaître certains personnages à l’écran. Ce que j’ai surtout apprécier ce sont surtout les petits clins d’oeil liés aux deux univers mais j’avoue que j’aurais préféré que ça continue après la fin pour certaines raisons; vous comprendrez si vous avez fini le mode scénario. Autre point positif selon moi, ce sont les musiques. Oui, les thèmes originaux des personnages de Marvel ont été remplacés mais les nouveaux sont tout aussi agréables (ndlr: celui de Gamora est fantastique), et quelle surpris quand j’ai entendu le thème de Firebrand qui vient tout droit de Gargoyle’s Quest sur Gameboy !!! Alors, c’est sûr, Marvel vs. Capcom Infinite n’est pas exempt de défauts, les X-Men ont disparus, quelques modes originaux en plus auraient été les bienvenus, comme le mode « Heroes and Heralds » ou encore le mode « World Tour » de Street Fighter Alpha 3 mais ça reste un très bon jeu de combat avec des mécaniques de jeu intéressantes à exploiter. Facile à prendre en main, long et plaisant à maîtriser, voilà comment je décrirais ce nouvel opus de Marvel vs . Capcom Infinite.

Meteora Cedric

Publicités

[Test] Ultimate Marvel vs. Capcom 3 sur Xbox One

Sorti en 2011 quelques mois après Marvel vs . Capcom 3 sur Xbox 360 et Playstation 3, Ultimate Marvel vs. Capcom 3 débarquait avec ses nouveaux personnages, le mode « Héros et Hérauts » directement inclus ainsi qu’un boss géant que l’on ne présente plus puisqu’il s’agit de Galactus. Aujourd’hui, Capcom propose de (re-)découvrir Ultimate Marvel vs. Capcom 3 en 1080p/60fps sur les dernières consoles de salon avec un mode galerie en bonus et franchement, pour 25€, c’est une excellente idée quand je vois le nombre d’amis fans Marvel qui n’avaient pas mis les mains sur le jeu à l’époque de la sortie. Enfin, après une bonne dizaines d’heures sur le jeu avec un ami, on s’éclate toujours autant à balancer des combos dévastateurs. Il faut dire que Ryota Niitsuma et son équipe avaient fait un sacré bon boulot avec le gameplay de ce troisième opus en proposant des personnages variés qui avaient tous leur petite particularité. En effet, c’est un détail que je trouvais particulièrement admirable à l’époque mais on retrouve des éléments venant des jeux originaux dans la façon de jouer chaque personnage. Les développeurs n’ont pas simplement copier le design des personnages Capcom pour ensuite créer un moveset totalement imaginaire.

Dans Ultimate Marvel vs. Capcom 3, vous allez pouvoir exploiter les spécificités des 50 personnages avec les tenues bonus qui étaient disponibles en DLC. Vous pourrez, par exemple, vous faire une équipe avec Wolverine des X-Men, Ryu de Street Fighter, et Dante de Devil May Cry afin d’enchaîner les combos aériens et finir en beauté avec une furie de toute beauté. Comme j’avais déjà passé pas mal de temps sur les opus précédents, je savais déjà que le gameplay regorge de subtilité mais, à vrai dire, certains mécanismes ne sont utiles que si vous désirez jouer à haut niveau. Quelqu’un qui veut juste sélectionner ses personnages favoris et s’amuser contre l’ordinateur aura largement de quoi passer le temps; d’autant plus qu’il y a pas mal de modes intéressants si vous êtes plutôt du genre à jouer seul dans votre coin. C’est le cas du mode « Héros et Hérauts » qui permet de collectionner des cartes plus ou moins rares allant jusqu’à modifier certains aspects du gameplay selon les combinaisons, ou du mode mission qui vous demandera de réaliser certains combos difficiles mais pas forcément insurmontables; enfin ça dépend de votre affinité avec le gameplay du personnage en question car certains combos nécessitent un timing particulier et une bonne compréhension des subtilités de leur moveset.

Autre détail fort sympathique, ce sont les fin du mode arcade (ndlr : parfois très drôles avec des personnages exclusifs) que l’on débloque en donnant le coup fatal à Galactus même si ça nécessite de donner chaque coup final avec les 50 personnages du roster puisque les fins des coéquipiers ne se débloquent pas. L’avantage c’est que le mode arcade est assez rapide à finir par rapport à d’autres jeux du genre et vous pourrez revoir les fins dans le mode gallerie avec les biographies, les illustrations, les cinématiques, l’artbook « Marvel vs. Capcom Official Complete Works » (ndlr: GÉNIAL !!!) et beaucoup d’autres. Il est même possible d’écouter les musiques, les sons, de modifier les voix d’un personnage particulier vers la version américaine ou japonaise, de débloquer des titres en accumulant les points pour personnaliser sa carte et la montrer en ligne à vos potes. Alors franchement, vu le prix, ça vaut vraiment le coup, surtout qu’on a beaucoup de choix au niveau des jeux de combat sur Xbox One. Le seul détail qui m’a vraiment ennuyé sur Xbox One et qui est entièrement de la faute à Microsoft, c’est le fait que je n’ai pas pu utiliser mes sticks arcade Xbox 360 sur Xbox One alors qu’il est tout à fait possible de le faire sur Playstation 4. Ultimate Marvel vs. Capcom 3 est disponible dès maintenant pour 24,99€ sur Xbox One et je vous le conseille absolument en attendant la sortie de Marvel vs. Capcom: Infinite plus tard dans l’année.

Meteora Cedric