[Test] Dragon’s Dogma : Dark Arisen sur Xbox One

Dans Dragon’s Dogma : Dark Arisen vous incarnez l’insurgé, une sorte d’élu qui a perdu son coeur à la suite de son combat contre un énorme dragon rouge. Fort heureusement, vous vivez toujours et vous partirez à la découverte du royaume de Gransys où de nombreuses créatures hostiles mais aussi des alliés précieux vous attendent. Bien entendu, cette partie du scénario est celle du jeu de base qui était sorti en 2012 puisque vous aurez également l’occasion de parcourir l’extension « Dark Arisen » avec l’île de Bitterblack, ses boss bien costauds, de nouvelles compétences et surtout les pièces d’équipements les plus puissantes du jeu. Ceci dit, avant d’en arriver là, il va falloir bosser et monter une équipe de choc mais, fort heureusement, vous pourrez compter sur un système d’échange de pions en ligne pour récupérer des alliés fabriqués de toute pièce par des amis ou des inconnus du monde entier qui pourront eux-mêmes compter sur votre pion. Et si vous n’avez pas de connexion en ligne ? Pas de problème, des PNJ alliés peuvent être recrutés partout sur la map et n’attendent que vous pour aller cogner des gobelins.

Et à vrai dire, les combats dans Dragon’s Dogma : Dark Arisen sont démentiels, ultra dynamiques et jouissifs à souhaits. Imaginez votre personnage qui combat un cyclope géant et qui peut s’accrocher à lui pour le frapper au niveau de la tête, vos alliés qui préparent des magies et commentent des stratégies de combat, la musique qui s’intensifie au fil du combat contre les boss, ou encore les parties des boss qui volent en morceau. Et vu que les combats sont plaisants, on fini forcément par récolter de nombreuses matières premières en explorant la map qui serviront à améliorer ses armes et armures; quand on ne tombe pas directement sur une pièce d’équipement dans un coffre bien évidemment. Là aussi vous aurez le choix puisque, selon votre classe, vous pourrez porter certains équipements que d’autres classes ne pourront pas utiliser. Vous débutez avec 3 classes de base (guerrier, rôdeur, mage) mais vous pourrez débloquer 3 classes avancées ainsi que 3 classes hybrides en progressant dans le jeu avec chacune son lot de skills, coups et compétences. 

Dans ce jeu de rôle/action inspiré de l’univers heroïc-fantasy tout a été pensé pour donner la sensation au joueur d’être un héro qui peut surmonter toutes les situations. Les combats sont démentiels, les musiques sont sublimes, la carte est immense, il y a énormément de contenu et on peut personnaliser son équipe comme on a envie avec les pièces d’équipements qui sont visibles sur le personnage. Est-il parfait pour autant ? Non mais presque, il y a quand même pas mal de quêtes annexes sur les tableaux qui consistent à effectuer des aller-retours assez longs pour tuer un nombre d’ennemis précis, un boss, ramasser certains items ou simplement accompagner un PNJ sur la map. Et c’est d’autant plus long puisque vous n’avez pas de portacrystaux pour placer des portails de téléportation au début du jeu, d’où ce petit aspect réaliste des voyages qui devient moins pénible au fil du scénario quand on peut enfin s’organiser en placant des téléporteurs de manière stratégique. Pour 29,99€, il ne fait aucun doute que Dragon’s Dogma : Dark Arisen est une aubaine surtout si vous n’avez pas eu l’occasion de mettre les mains dessus lorsqu’il était sorti sur Xbox 360.

Meteora Cedric

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s