[Test] Slain sur Xbox One

slainban

Salut les amis, aujourd’hui je vais vous parler d’un jeu d’action/plateforme qui s’appelle Slain: Back from Hell. Il s’agit d’un jeu ID@Xbox où vous incarnez Bathoryn, un héros damné dans un univers très glauque dont le but est de libérer les six royaumes maudits gardés d’une main de maître par les 6 gardiens féroces. Il vous appartient donc de parcourir des décors sanglants (ndlr : c’est parfois bien abusé), et bien évidemment remplis de pièges, afin d’éliminer tous les ennemis qui oseront se dresser devant vous. Et votre personnage est loin de faire dans la dentelle en exécutant vaillamment des squelettes, des loups, des chevaliers et toute sorte d’ennemis qui possèdent un patern similaire à ce que l’on retrouve habituellement dans un Castlevania old school. 

image-51 image-48

Bathoryn, le personnage que vous incarnez, peut manier plusieurs armes mais aussi envoyer des boules de feu. On note ainsi la possibilité d’utiliser une épée de fer ou de fer, voir même une hache gelée. Pour passer de l’une à l’autre, il suffit d’utiliser le bouton multidirectionnel et le tour est joué. L’intérêt d’utiliser des armes différentes vient du fait que Bathoryn peut infliger beaucoup plus de dégâts sur certains types d’ennemis. Mais soyons clairs, même si les trailers laissent supposer qu’il suffit de marteler une touche pour parvenir à franchir les lignes ennemies, c’est très loin d’être le cas. Il sera nécessaire de se protéger, d’effectuer des pas arrières rapides et de concentrer ses coups tout en gérant la distance pour maximiser ses dégâts. En fait, selon moi, Slain: Back from Hell ressemble beaucoup plus à un petit Dark Souls 2D sans les mécanismes RPG qu’un Castlevania.

image-47 image-49

Vous aurez d’ailleurs souvent l’occasion de tomber nez à nez avec l’écran de Game Over à cause d’un piège qui n’est pas toujours évident de distinguer dans les décors; peut-être parce que vous avez voulu tenter un passage en force à travers les lignes ennemis pour atteindre le prochain checkpoint plutôt que de prendre votre temps à les éliminer avec patience. Fatalement, on a affaire ici à un véritable jeu retro avec le charme et les défauts que l’on pouvait retrouver autrefois. Ainsi, si vous serez ravis d’arpenter les décors en écoutant la bande son metal enregistrée par Curt Victor Bryant (ndlr : un membre des Celtic Frost), vous aurez tout de même un léger sentiment de lassitude face aux vagues d’ennemis qui se dresseront face à vous.  Slain: Back from Hell est disponible dès maintenant sur Xbox One pour 14,99€.

Meteora Cedric

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s